Aller au contenu principal

Grégoire Jayat a dû se battre pour faire décoller sa carrière

Grégoire Jayat aurait dû vivre une installation plutôt tranquille auprès de ses parents. Le classement de ses parcelles en zone outardes a compliqué la situation. Après cinq ans, grâce à une motivation sans faille, il envisage à présent l’avenir sereinement.

Grégoire et son père Thierry ont eu quatre mois pour finir le bâtiment de 1 500 m2 qui accueille les 450 chèvres, des travaux qu’ils ont pour la plupart réalisés eux-mêmes.
Grégoire et son père Thierry ont eu quatre mois pour finir le bâtiment de 1 500 m2 qui accueille les 450 chèvres, des travaux qu’ils ont pour la plupart réalisés eux-mêmes.
© C.M.

Cette exploitation, ils l’ont tant espérée. De l’extérieur, ces 130 hectares de terres sont similaires à toutes les autres mais pour la famille Jayat, ils symbolisent la concrétisation de cinq ans de méandres administratifs et d’atermoiements de toutes sortes et sécurisent enfin l’installation de Grégoire dans le Gaec familial. Lorsque 35 hectares de terre sont mis à la vente à Chenay en 2012, à dix minutes de la ferme familiale de Lezay, Grégoire est toujours étudiant mais y voit l’opportunité qu’il espérait. L’achat est confirmé au printemps 2013, un soulagement pour le clan. Grégoire installe quelques cultures céréalières puis engage des démarches en janvier 2014 pour permettre la construction d’une chèvrerie. Le début des ennuis. « Les parcelles étaient situées dans une zone Natura 2000 et nous avons découvert qu’elles abritaient un lieu de rassemblement d’outardes », se remémore Grégoire avec une pointe d’aigreur dans la voix.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité