Aller au contenu principal

Bovin
Grâce au suivi régulier du parasitisme, les éleveurs ont modifié leurs pratiques

Pendant un an, quatre élevages implantés dans le marais de la Trézence ont été suivis pour un examen approfondi du parasitisme. L’objectif : améliorer l’utilisation des antiparasitaires en traitant au bon moment et en ciblant précisément le parasite en cause.

Une visite de l’élevage de Brice Prieur (à droite), à Courant, a été organisée à la fin de la journée, le 1er décembre.
© Léa Calleau

D’un élevage à l’autre, la gestion du parasitisme diffère selon les pratiques de l’éleveur et l’accompagnement de son vétérinaire. À partir de ce constat, le Département de la Charente-Maritime a impulsé une démarche écoresponsable pour gérer le parasitisme dans les zones humides de la Trézence. « Sur les 1200 hectares du site, le Département met 800 hectares en location pour 60 agriculteurs, expose Juliette Bernard, chargée de mission agricole à la Direction environnement et mobilité du Département. Lorsque nous avons échangé avec eux sur un cahier des charges à respecter pour les prairies, il est vite apparu que l’interdiction d’antiparasitaire allait être compliquée pour garantir le bon état sanitaire des animaux et donc le respect du bien-être animal. »

L’interdiction d’antiparasitaire allait être compliquée pour garantir le bon état sanitaire des animaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Publicité