Aller au contenu principal

Solidarité
Françaises et Togolaises : deux cultures, une passion

Du 19 au 29 juin derniers, les femmes de la commission agricultrices de la Fnsea 79 sont allées à la rencontre de leurs homologues togolaises. Carnet de voyage.

Rencontre avec la cellule femmes de l’Union des agriculteurs de la région des plateaux.
Rencontre avec la cellule femmes de l’Union des agriculteurs de la région des plateaux.
© N. C.
Pendant dix-huit mois, les femmes de la commission agricultrices de la Fnsea79 ont préparé  leur voyage au Togo.
Durant cette période, elles sont allées à la rencontre de leurs fournisseurs, de leurs commerçants, de tous ceux qui pouvaient les accompagner pour  monter  ce projet.
Ainsi ce sont 14 partenaires qui, à ce jour, se sont engagés aux côtés d’AFDI 79 pour financer cette mission humanitaire (Fnsea 79, Sanders,  le Crédit mutuel de Bressuire, AXA Mauléon,  J.-J. Petorin,  Mutuelle de Poitiers, Expert Mousset, le gîte de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, le Super U de Mauléon, Agri 79, le garage Gouffier, LVO, Groupama Mauléon).
Un partenariat qui  a permis la réalisation de ce voyage au Togo, du 19 au 29 juin derniers. Ainsi, au fil des semaines à venir, nous vous proposons de partager ensemble cette expérience, sa préparation, ses rencontres et moments forts et les impressions des femmes agricultrices à chaque étape, le tout, agrémenté de photos pour vous faire voyager à nos côtés.

Retour sur la naissance d’un projet
Il y a un an, l’AFDI 79 recevait une délégation togolaise. Parmi celle-ci, une femme agricultrice, Abla, devenue depuis  présidente de l’Union des agriculteurs de la région des plateaux créée en 1997 (UAR-P) qui est l’organisation paysanne partenaire d’AFDI 79. Basée à Atakpamé, elle compte actuellement près de 2300 adhérents. La région des plateaux au sud du pays constitue la zone d’intervention de l’AFDI Deux- Sèvres.
Lors de ce séjour, une partie de la commission des agricultrices, présidée par Guylène Barbot, s’est déplacée sur l’exploitation de Sylvie Macheteau, secrétaire générale Fnsea79, afin de rencontrer leurs homologues togolaises.
A l’issue de cet après-midi riche en échanges, le projet de rencontre au Togo est né. Programmé pour le mois de juin 2012, ce voyage s’inscrivait  dans la continuité du travail de la commission notamment concernant la place et le rôle de la femme en agriculture.
Ainsi, les premiers échanges se sont mis en place entre Guylène et Abla afin de prendre conscience des attentes de chacune et de préparer au mieux cette rencontre. Ce projet s’est  mis en place doucement mais sûrement, avec le soutien de Danielle Parnaudeau, secrétaire AFDI 79.
Aujourd’hui, de retour du Togo, les agricultrices deux-sévriennes relateront les différentes étapes de ce voyage au travers de différents articles :
- rencontre des femmes transformatrices de gingembre ;
- cellule femme de l’UAR : deux  jours d’échange sur le quotidien et les pratiques culinaires ;
- échange sur le quotidien et la place de la femme : témoignage d’un homme et d’une femme togolais ;
- visite de l’institut de recherche sur le coton ;
- rencontre avec des femmes  qui transforment le cacao ;
- rencontre avec des femmes  qui transforment le sorgho ;
- bilan du séjour par l’AFDI 79, par l’UAR et par les agricultrices françaises.              
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
Publicité