Aller au contenu principal

Fourrure: la filière craint l'annonce imminente de l'interdiction de l'élevage de visons

© Agri 79

Dans un communiqué paru le 27 septembre, la Fédération française de la fourrure (FFF) affirme que «Barbara Pompili devrait annoncer mardi prochain 29 septembre l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques et de l’élevage de visons en France». La filière explique que «les services du Premier ministre ont indiqué souhaiter laisser la ministre de (la Transition écologique) prendre seule cette décision». Une décision «sans précédent» si elle est confirmée, estiment les professionnels: «pour la première fois, on sacrifie un secteur économique et des emplois pour satisfaire aux revendications de la minorité agissante animaliste, dite anti-spéciste». L'interdiction de l'élevage de visons en France est inscrite dans le RIP «pour les animaux» et dans sa transposition par la proposition de loi du groupe EDS emmené par Cédric Villani, qui inclut par ailleurs l'interdiction de l'élevage «intensif» et «en cage». Toujours selon la filière fourrure, la proposition de loi sera soutenue «par le groupe LREM à l’Assemblée nationale, au moins en ce qui concerne les articles visant à l’interdiction des animaux de cirque, des delphinariums et de l’élevage de visons, mais aussi de la commercialisation de la fourrure.» La filière fourrure annonce d'ores et déjà qu'elle porterait l'affaire devant la Conseil constitutionnel au nom de «principe de la liberté d'entreprendre». On dénombre quatre élevages de visons en France, et 2500 emplois associés, selon la filière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

[En images] Retour sur la Fête de la Terre 2022 à Aigrefeuille-d'Aunis
La Fête de la Terre des Jeunes Agriculteurs de Charente-Maritime avait lieu samedi 27 et dimanche 28 août à Aigrefeuille-d'Aunis…
Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Démonter les a priori sur l’agriculture le temps d’un salon
Impliquée dans la préparation du salon Ambiance Terre depuis plusieurs années, l’équipe organisatrice verra aboutir, du 23 au 25…
Une vente qui fait débat
En agriculture, le sujet des terres et de leur vente échauffe souvent les esprits. C’est le cas avec une exploitation importante…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Publicité