Aller au contenu principal

Évaluer la biomasse pour estimer la quantité d’azote absorbée

La biomasse est un indicateur de la quantité d’azote absorbée par la culture, indispensable pour ajuster la fertilisation au printemps. Dans les secteurs où le gel hivernal est fréquent, une estimation à l’entrée et à la sortie de l’hiver est conseillée.

Il existe de nombreuses méthodes pour estimer la quantité d’azote absorbée par le colza. Ici, la pesée consiste à couper des pieds de culture au ras du sol puis à utiliser l’outil réglette azote colza® via l’application mobile ou sur Internet.
Il existe de nombreuses méthodes pour estimer la quantité d’azote absorbée par le colza. Ici, la pesée consiste à couper des pieds de culture au ras du sol puis à utiliser l’outil réglette azote colza® via l’application mobile ou sur Internet.
© Terres Inovia

Il existe une corrélation simple entre la biomasse produite (poids de matière verte fraîche) et la quantité d’azote absorbé par la culture. La quantité mobilisée à ce jour dans les racines et les feuilles couvrira en partie les besoins de la culture pour atteindre le rendement potentiel. Les éventuelles gelées pourront provoquer des pertes de feuilles vertes plus ou moins importantes. Or, 50 % de la quantité d’azote contenu dans ces feuilles tombées au sol sera remobilisé au printemps. Pour ne pas passer à côté, il est donc recommandé d’évaluer la biomasse avant hiver puis en fin d’hiver, vers la fin janvier- début février 2016. Il existe plusieurs méthodes pour l’estimer.

La pesée
La méthode par pesée consiste à couper des pieds de colza, si possible secs, au ras du sol dans deux placettes de 1 m² si la parcelle est homogène et dans quatre placettes représentatives si la parcelle est hétérogène, en évitant les bordures. La biomasse prélevée est pesée et le poids exprimé en kg/m². Pour estimer la quantité d’azote absorbé par le colza à partir de la pesée, il est possible d’accéder gratuitement à l’outil réglette azote colza® via l’application smartphone ou sur www.regletteazotecolza.fr.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 16 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
En mars 2021, un loup avait été retrouvé à Lathus-Saint-Rémy. Il avait été percuté par un train.
Possibles attaques de loup dans la Vienne
Après de fortes suspicions la semaine dernière dans les Deux-Sèvres des attaques de brebis ont été constatées dans la Vienne…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Publicité