Aller au contenu principal

Essences forestières au service d’une architecture audacieuse

La Cité des civilisations du vin ouvrira ses portes en avril 2016 à Bordeaux. A ce jour, le chantier, en cours dans le quartier des Bassins à flot, fait la part belle aux pièces de bois aux mensurations diverses dont certaines venues des Deux-Sèvres.

Le chantier se poursuit dans le quartier des Bassins à flot à Bordeaux. A gauche, les panneaux de contreplaqués du groupe Thébault qui recouvre les arches de bois.
Le chantier se poursuit dans le quartier des Bassins à flot à Bordeaux. A gauche, les panneaux de contreplaqués du groupe Thébault qui recouvre les arches de bois.
© N.C.

Le tonneau de bois a succédé à l’amphore pour accueillir le vin, assouplissant alors ses tanins, complexifiant ses arômes ou encore renforçant sa couleur. Que le bois serve à l’édification de la Cité des civilisations du vin à Bordeaux a donc été une évidence. Ainsi, 940 m3 de lamellé-collé d’épicéa et de douglas pour la charpente, 730 arcs lamellés-collés de formes différentes et 5000 m2 de panneaux contreplaqués taillés selon 3500 dimensions différents ont été nécessaires pour cet édifice de 12 000 m2, fort d’une tour de 50 m, qui comprend également 9000 m3 de béton et 1000 tonnes d’acier. L’architecture évoquant, selon le cabinet XTU Architects, le mouvement du vin qui tourne dans le verre et révèle un ensemble d’atomes, de particules, d’acquis culturels, visuels, parfumés, odorants.    

Un chantier novateur
« La production des arcs a débuté en avril dernier pour un début de pose en juillet », explique Jocelyn Pontvianne, ingénieur projet chez Arbonis, l’entreprise basée à Chemillé (Maine-et-Loire) qui a conçu la charpente de la Cité des civilisations du vin. Et d’ajouter : « C’est un chantier novateur car toutes les pièces de charpente ont été taillées sur mesure ».
Du cousu main également pour les panneaux de contreplaqués issus de chez Thébault à Magné. « Nous avons eu le plaisir de participer à la réalisation des panneaux qui recouvrent les arches en bois de la Cité des civilisations du vin, explique Hervé Richard, du groupe Thébault. Ce sont au total 5000 m2 de panneaux de contreplaqués en pin maritime qui auront été utilisés. Les livraisons se sont déroulées entre le mois de mai et le mois de novembre 2014. » Un chantier emblématique pour le groupe qui possède un site de production non loin de la cité, dans les Landes.

Un lieu dédié a la culture et aux civilisations du vin
D’un coût total avoisinant les 80 millions d’euros, cette cité, dont l’ouverture est prévue en avril 2016, sera un lieu de transmission des savoirs de manière intercative. Les visiteurs partiront à la découverte des civilisations du vin en abordant l’ensemble des thèmes qui les composent : histoire, géographie, géologie, oenologie, arts...
En sus, elle accueillera des expositions temporaires et des rendez-vous culturels tout au long de l’année. Beaux-arts, histoire, design, photographie seront à l’honneur des deux grandes expositions annuelles. Enfin, chaque semaine, rencontres littéraires, cinématographiques, musicales, gourmandes et insolites animeront l’auditorium.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité