Aller au contenu principal

Essai transformé pour la Ferme s’invite «nouvelle formule»

Après le succès de l’édition 2014, les organisateurs de la Ferme s’invite espéraient faire encore mieux cette année. Essai transformé, avec près de 11 000 visiteurs, qui ont découvert de nombreux animaux, assisté à des présentations et spectacles, et pu échanger avec les éleveurs. Bref, l’agriculture de la Vienne s’est montrée.

Même si l’élevage perd du terrain dans la Vienne au profit des productions végétales, il était bien représenté ce week-end, au Parc des Expositions de Poitiers. Outre la centaine de vaches Limousines qui participaient au concours départemental, le site accueillait des Charolaises , des Blondes d’Aquitaine  et des Salers. Comme c’est le cas depuis plusieurs années, d’autres animaux étaient également présents : des porcs, mais aussi des caprins et des ovins , qui participaient notamment au concours national Suffolk. L’association Vienne Aviculture avait quant à elle mobilisé une quarantaine d’éleveurs, et plus de 400 animaux : lapins, volailles, pigeons et autres cobayes. Une exposition impressionnante pour les visiteurs, qui ont pu admirer des sujets de concours . Et bien sûr, autres animaux présents, les équidés. Des traits mulassiers, ânes et baudets qui ont défilé et participé à plusieurs spectacles, devant un public conquis.

 

Le national Limousin, ça sera bien à Poitiers en 2016
Bien sûr, l’événement aura une envergure toute autre. Mais n’empêche, le fait que le concours départemental Limousin se passe dans les bonnes conditions qu’il a connues ce week-end a peut-être un peu œuvré au choix du Herd Book Limousin. L’année prochaine, c’est donc bien Poitiers qui accueillera le concours national, le dernier week-end de septembre. Si l’information circulait depuis quelques mois, on attendait toujours une confirmation officielle. Chose faite vendredi soir, lors des Tops de l’agriculture, par Bernard Roux, président de France Limousin Sélection, après sa rencontre avec les élus de Grand Poitiers et du Conseil départemental. Pour les éleveurs Limousins de la Vienne, présidés par Jean-Pierre Saulet, à peine sortis de la Ferme s’invite, l’heure est donc déjà aux préparatifs de cet événement national. D’autant que le concours, prévu cette année au sommet de l’élevage, a été annulé, pour cause de FCO.

 


Plus d'infos en pages 4 et 5 de la Vienne Rurale du 13 novembre

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité