Aller au contenu principal

Énergie, eau et prix au cœur des préoccupations agricoles en 2023

Alors que les réceptions pour les vœux ont repris, après deux années compliquées en raison du covid, les responsables des syndicats agricoles de la Vienne ne cachent pas leurs inquiétudes pour l’agriculture.

Sébastien Berger, François Turpeau, Pierre-Jean Clerc et Romain Provost se sont exprimés au nom des syndicats agricoles de la Vienne qu’ils représentent.
© Elisabeth Hersand

Il va y avoir un remaniement important des cartes » lance Sébastien Berger, quand on évoque 2023. Le président de la FNSEA de la Vienne ne cache pas son inquiétude pour l’agriculture de la Vienne, qui pourrait selon lui être déséquilibrée à nouveau par la nouvelle Pac, qui vient d’entrer en vigueur. D’autant que le porte-monnaie des agriculteurs est déjà loin d’être plein. « Avec la hausse des charges, on craint un effet ciseau, et que la décapitalisation s’accentue ». Une crainte partagée par François Turpeau, le président de la Coordination Rurale du département. « On se rend compte que certains aspects de la conditionnalité de la Pac vont être difficiles à atteindre, notamment 95 % de couverts en interrangs en viticulture. Il faut que les prix se maintiennent, car les trésoreries sont tendues. Les éleveurs qui ont dû acheter des fourrages et des aliments sont en première ligne ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité