Aller au contenu principal

Éleveur d’ovins, Gwanaël Morteau tente un méteil grains

Les syndicats des eaux s’engagent dans des réunions techniques pour soutenir les exploitants qui contractualisent des MAE. L’intérêt du méteil y est analysé.

Guillaume Boche, responsable des établissements Ets Martin
(à droite), accompagne Gwanaël Morteau dans l’intégration
du méteil dans la ration de ses animaux.
Guillaume Boche, responsable des établissements Ets Martin
(à droite), accompagne Gwanaël Morteau dans l’intégration
du méteil dans la ration de ses animaux.
© C.P.

Il y a les pour, il y a les contre. Gwanaël Morteau saura de quel côté il penche dans quelques mois. À la récolte des six hectares de méteil grains triticale/pois mis en place cette année, l’éleveur d’ovins fera analyser le mélange. Si le pois est présent, l’éleveur installé au Theil à Saint-Aubin-le-Cloud baissera la part des correcteurs azotés dans la ration. « Je veux m’approcher du zéro achat. Le prix des concentrés ne baisse pas. Travailler l’autonomie et la qualité des fourrages doit me permettre de tendre à cet objectif et ainsi améliorer mon EBE », explique Gwanaël.
Pour nourrir son troupeau de 400 brebis et 50 agnelles, l’exploitant a également choisi de réserver 3 des 60 ha dédiés à la production de fourrages à un méteil enrubanné. Il est composé de triticale (100 kg/ha de semences non traitées), de vesce (25 kg/ha) et de pois (25 kg/ha).

Outre la satisfaction des besoins azotés dans la ration, ces mélanges fourragers ou grains ont la particularité d’être économes en intrants. « Ils sont particulièrement intéressants dans un objectif visant la qualité de l’eau potable », juge Claire Vrignaud, animatrice de la SPL des eaux du Cébron.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité