Aller au contenu principal

Deux supermarchés primés pour leurs agneaux

Mettre à l'honneur le savoir-faire des bouchers. C'est ce que vise le concours du "Master boucher", organisé par l'Association de défense et de promotion des agneaux certifiés en Poitou-Charentes (Adpap). Les rayons boucherie traditionnelle de deux GMS de la Vienne repartent du Salon de l'agriculture avec des 1er prix.

C'était sa première inscription au concours "Master boucher". Et ça n'a pas été pour rien ! L'équipe des 7 bouchers du rayon traditionnel de l'Intermarché de Gençay, et leur responsable, Nadine Berger, ont remporté au Salon de l'Agriculture, un 1er prix à cette compétition, dans la catégorie Agneaux Poitou-Charentes. Une grande satisfaction pour ces professionnels voyant leur tour de main récompensé. "En début d'année, on a organisé des animations pendant un week-end", explique Nadine Berger. "On a réalisé des préparations bouchères élaborées à base d'agneau. C'était celles que l'on propose habituellement à la période de Pâques. Le vendredi et le samedi, une éleveuse, Élisabeth Nadeau, de Lhommaizé, était présente pour échanger avec les clients." Le credo de ce rayon boucherie traditionnelle : l'approvisionnement de proximité. "On passe 2 à 3 agneaux par semaine. C'est la Société vitréenne d'abattage (SVA), filiale du groupe Les Mousquetaires, qui se charge de nous livrer en Agneaux Poitou-Charentes."

Local et labellisé : Nadine Berger respecte aussi cette logique pour la viande bovine commercialisée dans son rayon traditionnel. Elle et son équipe, en partenariat avec le négociant La Confolentaise des viandes, travaillent des carcasses (une à deux bêtes par semaine) de bovins allaitants élevés dans la Vienne. La responsable n'hésite pas non plus à suivre des ventes aux enchères locales pour acheter "des bêtes d'exception. Ça montre qu'on est proche des éleveurs". La clientèle, fidèle, ne s'y trompe pas.

Mario Clément, lui aussi, a adressé au jury du concours "Master Boucher" des photos de ses compositions, faites à partir de pièces d'agneaux, et présentées dans la vitrine de son rayon traditionnel au U Express de Chauvigny. Le chef boucher, avec ses créations faisant écho aux prochains Jeux Olympiques (le thème du concours de cette année), était inscrit dans la catégorie L'Agneau des bocages. Il est reparti du Salon de l'Agriculture, le 28 février dernier, avec le 1er prix. "Je tiens cette boucherie depuis 29 ans. J'ai participé régulièrement à ce concours depuis 2015. Dès la première année, j'avais eu un 1er prix dans la même catégorie."

Tout comme ses confrères de Gençay, il estime tout à fait "normal" de valoriser le travail des éleveurs locaux. Mario Clément aime à rappeler qu'il est fils d'agriculteur. "Je travaille avec la Sodem pour l'approvisionnement. À cette période, je passe 2 agneaux par semaine, et l'été, je suis plutôt à 3." La viande bovine du rayon traditionnel de ce magasin est logée à la même enseigne. Le boucher privilégie la proximité, en sollicitant Châteauroux Viande, via Coop Atlantique.

Lire aussi https://www.caracterres.fr/sia-palmares-de-la-vienne

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Publicité