Aller au contenu principal

Ovins
Des voyants au vert pour l’avenir de la filière ovine

Réforme de la PAC et conjoncture permettent d’envisager des jours meilleurs pour la filière ovine deux-sévrienne. C’est le message qui a été véhiculé lors de l’assemblée générale de la section ovine de la Fnsea 79 dont le renouvellement des générations sera le futur chantier.

La PAC devrait être favorable à l’élevage ovin.
La PAC devrait être favorable à l’élevage ovin.
© N. C.

Atmosphère pleine d’espoir pour l’avenir de la filière lors de l’assemblée générale de la section ovine de la Fnsea 79, le 13 mars à Pompaire. Le président Jacques Ingremeau avait invité Patrick Soury, éleveur d’ovins en Charente, président de la section régionale et membre de bureau de la FNO, pour parler de l’avenir de cette filière. Selon Jacques Ingremeau « les voyants sont au vert pour la filière, il y a de l’avenir dans cette production ». 
Les participants ont d’abord constaté que la consommation mondiale de viande ovine est en développement, alors que la production est en régression. « Nous sommes à un tournant sur le marché du mouton », s’est exclamé Jacques Ingremeau et nous devrions connaître « de belles années au vu des fondamentaux de marché ».


Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité