Aller au contenu principal

Soja
Des levées hétérogènes

Dans le cadre de CAP Protéines, Terres Inovia, suit un observatoire de 13 parcelles de soja situées dans le département. Les parcelles les plus précoces ont débuté leur floraison depuis une quinzaine de jours, les plus tardives quant à elles devraient fleurir dans les prochains jours

Cette année, les semis ont eu lieu pour la majorité sur la première quinzaine de mai et ont été réalisés dans des conditions sèches. Cette sécheresse, couplée à des températures élevées a engendré des levées hétérogènes et certains agriculteurs ont dû arroser leur parcelle pour faire lever le soja. Les pluies sont arrivées tardivement au cours du mois de juin sur certaines parcelles entraînant de nouvelles levées de soja. De ce fait, il n’est pas rare de trouver au sein d’une même parcelle des sojas avec 2 à 3 feuilles trifoliées d’écart. Les peuplements moyens relevés à la mi-juin vont de 21 à 63 pieds au m2 (moyenne à 39 pieds/m2).
La sécheresse du mois de mai n’a pas permis une bonne efficacité des désherbages de pré-levée et les rattrapages ont parfois été compliqués. Ainsi, seulement 38% des parcelles sont notées moyennement propres à propres contre 62% notées sales à très sales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité