Aller au contenu principal

Lecture
Des chroniques locales à savourer... sans modération

Journaliste localier en retraite, Thierry Collard propose un savoureux recueil de « Chroniques de Charente-Inférieure ». Une autre façon aussi de découvrir le département sous un autre angle.    

Thierry Collard présente ses « chroniques de Charente-Inférieure »
© Ph.B.

Journaliste un jour, journaliste toujours. Il a beau être en retraite depuis quelques mois, Thierry Collard est toujours aussi curieux…et aime toujours autant écrire. Il a passé des centaines d’heures le nez plongé dans des archives. « Celles de la justice mais aussi celles de la presse locale », explique Thierry Collard qui a travaillé pendant 36 ans pour le quotidien régional « Sud-Ouest ». Mise à part la cité de Rochefort, il a officié dans les principales communes du département : Saint-Jean-d’Angély, Saintes, Jonzac, La Rochelle, Royan… où il réside désormais. Autant dire qu’il connaît le moindre centimètre carré de notre département. Cet amoureux de voitures rapides a pris beaucoup de plaisir à dénicher des histoires insolites qui ont toutes pour cadre la Charente-Inférieure (qui est devenue Charente-Maritime en 1941).

« J’ai rassemblé des histoires qui ont eu lieu entre 1682 et 1922 », explique l’auteur qui a évidemment respecté les délais de communication concernant les affaires judiciaires.

Lorsqu’il était encore en rédaction, Thierry Collard s’était délecté en découvrant des histoires savoureuses du passé. Flairant l’intérêt du public, le journaliste s’est attelé à la tache. « J’ai essayé de raconter des faits survenus dans les différents secteurs du département. Je suis parti d’un constat simple ; si une histoire me surprend, il y a de grandes chances qu’elle surprenne aussi le lecteur », confie Thierry Collard.

Rien n’a changé

Ce recueil comprend 50 chroniques humoristiques, scabreuses et toujours étonnantes. A ceux qui affirment que notre époque serait bien sombre, Thierry Collard livre une réponse inattendue. « En fait, il n’y a rien de changé, les mêmes faits divers ont eu lieu à toutes les périodes : des prêtres pédophiles dont un de Saintes a été jugé à la fin du XIXe siècle, l’appât du gain, les crimes liés à l’infidélité… Les préoccupations demeurent les mêmes », estime l’auteur de ces chroniques. Thierry Collard a toutefois constaté que « le poison, la mort aux rats étaient très utilisés lors des siècles précédents ». Le machisme n’est pas non plus une affaire nouvelle. « Émile Combes, ancien président du Conseil, maire de Pons et auteur de la loi sur la séparation des églises et de l’État, avait une attitude avec les femmes…qui ne serait pas permise au XXIe siècle. »

L’auteur, on le devine, a pris beaucoup de plaisir à coucher sur les papiers ces parcours de vie hors de commun. Car dans ces « Chroniques de Charente-Inférieure », on ne trouve pas que des faits divers. « On y raconte une époque », commente l’auteur qui a été quand même été frustré. « C’est vrai, j’ai découvert des personnages étonnants, on les suit pendant quelque temps et ensuite on n’a plus aucune nouvelle d’eux dans les journaux ». Ce livre est aussi original pour ses illustrations. « Elles ont été en effet réalisées par l’intelligence artificielle », révèle Thierry Collard, passionné par l’informatique. Bien accueilles par le public, ces chroniques devraient faire l’objet de plusieurs autres tomes.
 

« Chroniques de Charente-Inférieure » de Thierry Collard, 15 euros. En vente sur internet et dans les principales librairies du département.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Une semaine pour trouver son orientation en Mfr
Les élèves de 3ème et 2nde générale et technologique des MFR du Poitou sont invités à participer à la semaine de l’orientation,…
Depuis Ligugé, il tourne les essences locales
 Parmi les artisans à s’être installés dans les Usines, à Ligugé, il y a notamment David Grimaldi. Derrière ce grand gaillard à…
C’est avec ses tableaux qu’il écrit
Il est peintre, plasticien et amoureux de toutes les formes d’art depuis son enfance. Ses créations ont été exposées et se…
À Melle, une transformation de la viande sÔ locale
Installée en 2014, Claire Bastien a développé la vente directe de ses animaux. Avec une particularité : elle prend en charge la…
Les Charentes vont accueillir la session nationale des JA viticoles
Les Jeunes Agriculteurs 16 et 17 accueilleront leurs homologues des autres régions viticoles du 31 janvier au 2 février pour leur…
Tempo, meilleur veau Charolais de France, est Deux-Sévrien
Sacré meilleur veau de France au concours national Charolais de Moulins, le 1er décembre, Tempo est issu de l’élevage…
Publicité