Aller au contenu principal

Deevin numérise l’étiquette de vin

La start-up, incubée pour le moment à Paris, doit prochainement s’installer à Jarnac. Elle développe une solution de blockchain pour les viticulteurs.

Cyrille Cohen, son frère Raphaël et Kévin Billois, spécialistes du marketing et du développement dans la blockchain, sont les trois fondateurs de Deevin.

Blockchain ? Une technologie de stockage et de transmission d'informations décentralisée. Elle permet de disposer de données immuables. Il suffit de scanner un QR Code avec son téléphone pour se connecter et obtenir toutes sortes d’informations.

Commercialisation prévue début 2023

L’idée des trois associés est venue en voyant une enseigne de grande distribution mettre en place sur les étiquettes de certains produits des QR Code permettant d’accéder à des informations en toute transparence. « Le retour client s’est avéré bon, le produit était valorisé. On avait une agence spécialisée dans la blockchain, et on recevait beaucoup de demandes de producteurs viticoles. On a décidé de développer deux applications », décrit Cyrille Cohen.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité