Aller au contenu principal

Dactyle et luzerne : une bonne association pour passer des étés secs

La complémentarité de la graminée, riche en énergie, et de la légumineuse, riche en protéines, permet d’obtenir une très bonne valeur alimentaire.

© Gnis

Depuis cinq ans, beaucoup d’éleveurs se sont remis à cultiver la luzerne et à apprécier ses vertus, tant sous l’aspect agronomique qu’en tant qu’aliment pour le bétail. Culture économique en intrants et autonome en ce qui concerne la fertilisation azotée, en place pour 3 ou 4 ans, la luzerne est aussi une assurance sécheresse. En association avec le dactyle, la luzerne constitue une des solutions pour obtenir une production fourragère abondante et équilibrée l’été.


L’association dactyle/luzerne constitue une solution facile pour bénéficier des avantages de cette dernière. La culture de ces deux espèces estompe les limites de la légumineuse avec une pousse d’herbe retardée au printemps. En effet, il existe une triple complémentarité entre ces deux espèces. Les modes de récolte et d’utilisation du fourrage sont tout à fait compatibles. La graminée, riche en énergie, et la légumineuse, riche en protéines, font de cette association une très bonne valeur alimentaire. Enfin, il y a une bonne complémentarité quant à la répartition de la production au cours de l’année. Le dactyle sera plus présent au printemps mais les deux espèces pousseront de concert pendant l’été.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité