Aller au contenu principal

Couverture minimale des sols et rotations : rappels sur les BCAE

Cette semaine, la Fnsea 79 propose de revenir sur les BCAE 6 et 7.

Le 6e Programme d'actions régional (PAR) Nouvelle-Aquitaine, relatif à la directive nitrates, est en vigueur depuis le 1er septembre 2018 (le 7e PAR est en cours d'élaboration). Il concerne tout exploitant agricole dont une partie des terres, ou un bâtiment d'élevage au moins, est situé en zone vulnérable.

BCAE 6 : quelles obligations de couverture des sols ?

La couverture des sols est obligatoire :

- Pendant les intercultures courtes entre une culture de colza et une culture semée à l'automne. La couverture peut être obtenue par des repousses de colza denses et homogènes spatialement qui doivent alors être maintenues au minimum un mois ;

- Pendant les intercultures longues (période comprise entre une culture principale récoltée en été ou en automne et une culture semée après le début de l'hiver).

Quelles dates retenir ?

Les cultures intermédiaires pièges à nitrates (CIPAN), les cultures dérobées et les couverts végétaux en interculture doivent être implantées avant le 30 septembre.

Pour les îlots sur lesquels la récolte de la culture principale précédente est comprise entre le 15 septembre et le 15 octobre, la mise en place de CIPAN, de cultures dérobées ou de couverts végétaux en interculture pendant l'interculture longue est obligatoire dans les 15 jours suivant la récolte.

Derrière le maïs grain, sorgho grain et tournesol, la mise en place de CIPAN, de cultures dérobées ou de couverts végétaux en interculture est également possible, avec une implantation avant le 1er décembre.

Les CIPAN, les cultures dérobées, les couverts végétaux en interculture et les repousses de céréales ou de colza ne peuvent pas être détruits avant le 15 novembre.

En cas de couverture des sols par des légumineuses pures, la destruction ne peut pas intervenir avant le 1er février ou un mois avant l'implantation de la culture suivante, si celle-ci est implantée au cours de l'hiver.

Les cultures dérobées peuvent être récoltées avant la date de destruction. La durée minimale de maintien du couvert est de 2,5 mois à compter de la date de semis.

Attention : la couverture des sols (terres arables), y compris pour les parcelles hors zone vulnérable, est d'au moins six semaines sur la période du 1er septembre au 1er décembre. Couverts autorisés : couverts semés, repousses, mulch, cannes ou chaumes.

Lire aussi : Agriculteur actif : ce qui change dans la Pac 2023-2027

BCAE 7 : quelles obligations de rotation des cultures ?

La rotation des cultures doit être respectée à l'échelle de l'exploitation et à l'échelle de la parcelle :

- À l'échelle de l'exploitation : chaque année, sur au moins 35 % des terres arables (hors cultures pluriannuelles, prairies temporaires et jachères), la culture principale doit être différente de la culture de l'année précédente OU il faut mettre en place un couvert hivernal présent au moins du 15 novembre au 15 février et déclaré sur Télépac.

Autrement dit : en 2024, il faudra que 35 % des cultures arables annuelles aient changé par rapport à 2023. En 2025, il faudra que 35 % des cultures arables annuelles aient changé par rapport à 2024...

- À l'échelle de la parcelle : à compter de 2025, sur l'année en cours et les trois campagnes précédentes, il y a obligation d'implanter au moins deux cultures principales différentes OU de mettre en place un couvert hivernal chaque année.

Autrement dit, en 2025, sur chaque parcelle, il devra y avoir eu au moins deux cultures principales différentes entre 2022 et 2025 inclus. Idem en 2026 : entre 2023 et 2026 inclus, deux cultures principales différentes...

Il faut bien être conscient qu'un blé tendre d'hiver et un blé dur d'hiver sont deux cultures différentes, tout comme un blé tendre de printemps et un blé dur de printemps.

Lire aussi : La Pac 2023 à l'heure des comptes

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Publicité