Aller au contenu principal

Consultation sur la Pac 2022: les 17 mesures proposées par l’Assemblée citoyenne pour l'agriculture

© CNDP

Après trois jours de concertation du 25 au 27 septembre, l’Assemblée citoyenne pour l’agriculture (ACA)* a adopté - à 100 voix contre 9 - un «Nouveau contrat pour l'agriculture» dans le cadre de l’élaboration de la déclinaison française de la Pac 2022, le Plan stratégique national (PSN). Après trois jours de débat et de conférence nourrie par des experts, la centaine de citoyens tirés au sort ont identifié six objectifs (transition agricole, rémunération, accès à l’alimentation, efficacité économique, harmonisation européenne, gouvernance territoriale) et 17 leviers (mesures) pour les atteindre.

Trois grands thèmes ressortent des mesures proposées, à commencer par l’environnement. L’ACA propose de renommer la Pac en «Paec» (agricole et environnementale), de conditionner les aides à l’environnement, notamment celles du 2nd pilier ; décorréler les aides à l’hectare et à la tête de bétail... Le deuxième thème qui se distingue est l’étiquetage : l’ACA souhaite qu’il soit «plus simple et plus complet», et elle demande la création d’un label sur le bien-être animal et d’un étiquetage «équitable». Le troisième thème est celui des circuits courts. L’ACA propose de les «subventionner» et d’y consacrer une part des aides du 2nd pilier de la Pac.

 

* ACA : un groupe de 134 Français tirés au sort s'est réuni à Paris le week-end dernier dans le cadre du "grand débat national sur l'agriculture" qui doit servir à définir la position de la France dans les négociations de la future politique agricole commune (Pac)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Deuxième journée de mobilisation dans la région

Ce mercredi, la Charente-Maritime se joint à son tour au mouvement de protestation qui secoue le monde agricole. Suivez notre…

Au jour 3, la mobilisation continue

15 h : Le préfet de Charente-Maritime, Brice Blondel, est resté plus de deux heures auprès…

"On sait que nous avons un produit riche en calcium", confient les frères Barré.
Un amendement calcaire produit à Blanzay

Dans le sud Vienne, la carrière Barré a relancé depuis peu la commercialisation de son produit "Calcibarré". Cet amendement…

En mars 2021, un loup avait été retrouvé à Lathus-Saint-Rémy. Il avait été percuté par un train.
Possibles attaques de loup dans la Vienne
Après de fortes suspicions la semaine dernière dans les Deux-Sèvres des attaques de brebis ont été constatées dans la Vienne…
Publicité