Aller au contenu principal

Utilitaires
Cinq solutions pour renouveler la vieille fourgonnette de la ferme

Si votre utilitaire montre quelques signes de faiblesses, vers quelle solution se tourner ? Tour d’horizon des possibilités de renouvellement.

L’occasion peut s’avérer être un passage obligé quand l’urgence du changement de véhicule n’est pas compatible avec les délais de livraison du neuf.
© Michel Portier

La fourgonnette d’occasion

Vous étiez satisfaits des prestations de votre vieille fourgonnette diesel, alors pourquoi ne pas reprendre un véhicule équivalent, plus récent mais d’occasion ? Ceci permet d’obtenir un prix plus accessible que le neuf, qui a très nettement augmenté ces deux dernières années. Des modèles de quatre ou cinq ans affichant 120 000 kilomètres au compteur se négocient autour de 8 000 à 9 000 € HT.

Tout véhicule mis en vente doit afficher un contrôle technique valide de moins de six mois. Il est plus prudent de récupérer le carnet d’entretien et de demander les factures pour avoir une meilleure estimation de l’état du véhicule. Pour les plus frileux, l’occasion récente permet déjà d’obtenir un réel avantage financier. En un an d’usage, un véhicule perd environ 20 % de sa valeur neuve.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité