Aller au contenu principal

Des prix insuffisants en lait caprin

Le chiffre
100 €

C’est la somme qui manque aux 1000 l, pour permettre aux éleveurs caprins de «tenir et de ne pas impacter irréversiblement les trésoreries des exploitations», alerte la Fédération nationale des éleveurs de chèvres. La Fnec rappelle que la filière caprine fait partie des filières animales les plus impactées par l’inflation du coût de l’aliment acheté.

Publicité