Aller au contenu principal

Changement à la présidence du marché au cadran des Hérolles

Le 8 novembre, Jean-Marc Guillot, éleveur aux Hérolles, a été élu président du marché au cadran des Hérolles. Il prend la suite de Gilles Rousseau, révoqué quatre jours plus tôt.

Une équipe avec plusieurs commissions a été mise en place pour assainir la situation financière et augmenter les volumes d’animaux.
Une équipe avec plusieurs commissions a été mise en place pour assainir la situation financière et augmenter les volumes d’animaux.
© N.C.

Jean-Marc Guillot veut jouer « l’apaisement ». Le nouveau président du marché au cadran des Hérolles est bien décidé à trouver des solutions pour augmenter l’activité de l’outil de vente de bovins. Le déficit de 100 000 € de la structure, mis à l’ordre du jour du comité de direction du 4 novembre dernier, a été l’élément déclencheur de la crise. « Gilles Rousseau a présenté ce jour-là la situation, en signalant que l’on ne pourrait pas payer le solde du loyer à la communauté de communes du Montmorillonnais », confie Jean-Marc Guillot.


C’est bien là que le bât blesse. Jusqu’à récemment encore, 244 bovins étaient vendus en moyenne chaque semaine. Pas suffisant, dit Jean-Marc Guillot, pour équilibrer les comptes, « mais cela représente quand même une progression de 46 % par rapport à 2015 ». L’éleveur de limousines, installé aux Hérolles, estime que le cadran devrait plutôt afficher autour de 380 bêtes vendues, à l’image de la vente de lundi dernier où 438 bovins ont trouvé acquéreurs. « Ça permettrait d’honorer les charges ! »

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 18 novembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité