Aller au contenu principal

Semences fermières
« Ce n’est pas parce qu’on est en bio qu’on doit avoir des semences non traitées »

Les semences fermières, leur préparation et leur traitement ont été abordés lors d’un rendez-vous technique du Mois de la bio, le 7 novembre à Surgères... Même si ces problématiques concernent également les agriculteurs conventionnels.

La proportion d’agriculteurs utilisant des semences fermières en France est difficile à évaluer, tant les chiffres varient d’un interlocuteur à l’autre. Une certitude cependant : c’est un sujet qui ne concerne pas que les agriculteurs bio. Mais ceux-ci sont plus exposés, du fait du non-emploi de certains produits phytosanitaires, aux difficultés qui peuvent apparaître lors de l’utilisation de ces semences. C’est la raison pour laquelle un des rendez-vous du Mois de la Bio a été consacré à ce sujet, le 7 novembre dans les locaux d’Agrosem à Surgères. « L’objectif de cette journée est de faire un point sur la sélection des semences de ferme, tout en se prémunissant des risques », explique devant la vingtaine de participants Lise Luczak, conseillère en agriculture biologique de la coopérative Océalia.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Une semaine pour trouver son orientation en Mfr
Les élèves de 3ème et 2nde générale et technologique des MFR du Poitou sont invités à participer à la semaine de l’orientation,…
Depuis Ligugé, il tourne les essences locales
 Parmi les artisans à s’être installés dans les Usines, à Ligugé, il y a notamment David Grimaldi. Derrière ce grand gaillard à…
C’est avec ses tableaux qu’il écrit
Il est peintre, plasticien et amoureux de toutes les formes d’art depuis son enfance. Ses créations ont été exposées et se…
Ambiance Terre : la prochaine édition sera en septembre 2024
Les partenaires du premier salon de l’agriculture des Deux-Sèvres se sont retrouvés pour l’AG d’ambiance Terre le 25 janvier à…
Les Charentes vont accueillir la session nationale des JA viticoles
Les Jeunes Agriculteurs 16 et 17 accueilleront leurs homologues des autres régions viticoles du 31 janvier au 2 février pour leur…
À Melle, une transformation de la viande sÔ locale
Installée en 2014, Claire Bastien a développé la vente directe de ses animaux. Avec une particularité : elle prend en charge la…
Publicité