Aller au contenu principal

Capr'Inov : Bienvenue dans les Deux-Chèvres

2 500 visiteurs ont franchi les portes du salon international de la chèvre au parc des expositions de Niort-Noron, mercredi 28 novembre, jour 1 de Capr'Inov. La filière se porte bien, merveilleusement bien !

Il l'a dit ! Hervé de Talhouët-Roy, vice-président du Conseil départemental des Deux-Sèvres, n'a pas pu s'en empêcher, à moins que cela ne soit véritablement un lapsus. Pour l'inauguration du salon international de la chèvre, Capr'Inov 2018, au parc des expositions de Noron, à Niort, la langue du représentant de Gilbert Favreau a fourché. Il a remercié Christiane Lambert, entre autres, pour sa présence ce mercredi 28 novembre à Capr'Inov, dans « les Deux-Chèvres ».

Thierry Jayat, organisateur de Capr'Inov, a rappelé que la moitié de la production nationale de lait de chèvre est faite ici, en Nouvelle-Aquitaine. Pour lui, la présence de 260 exposants sur le salon et la forte affluence de visiteurs internationaux (20 %) témoignent du dynamisme de la filière. Jacky Salingardes, président de l'interprofession (l'Anicap) et de la Fnec (le syndicat des éleveurs de chèvre), parle d'un marché positif : le prix du lait payé aux producteurs a augmenté de 30 % entre 2011-2012, lorsque « la filière était dans le trou », et aujourd'hui, « grâce à une gestion parfaite des volumes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
« L’animal reflète l’humain », atteste la comportementaliste Pauline Garcia
De l’audiovisuel à l’élevage, il y a un pas que peu franchissent. Pauline Garcia l’a fait, en développant une activité de…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Publicité