Aller au contenu principal

Budget «vert»: bilan plutôt favorable pour la dépense publique agricole française

© DR

Suivant les recommandations de l’OCDE, le gouvernement français s'est prêté le 30 septembre à un exercice inédit: la publication d'un budget «vert» analysant les effets sur l’environnement du projet de loi de finances pour 2021. Pour le secteur agricole, le budget serait principalement favorable, avec 1,63 milliard d’euros (Mrd€) estimés comme bénéfiques pour l’environnement, dont 1,33 Mrd€ de crédits budgétaires, et 0,29 Mrd€ de dépenses fiscales. En revanche, près de 1,42 Mrd€ de dépenses fiscales, principalement liées au taux réduit de taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) dans le secteur agricole, auraient un effet défavorable.

«Nous avons regardé l’environnement dans toutes ses dimensions, pour ne pas réduire le débat au sujet climatique», souligne le gouvernement. Chaque dépense publique a donc été notée par des experts en fonction de ses conséquences pour le climat, mais également l’eau, la biodiversité ou la lutte contre les pollutions. Ces résultats, précise le gouvernement, «ne signifient pas que ces dépenses fiscales, liées à des politiques publiques légitimes, vont disparaître du jour au lendemain». Mais ils permettront, espèrent les experts, «d’alimenter les débats sur leur maintien, et d’envisager d’autres moyens d’atteindre ces objectifs». «L’exercice sera réitéré tous les ans», annonce déjà le gouvernement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité