Aller au contenu principal

Sécheresse
Bruno Le Maire sollicite la solidarité professionnelle

Pas d’aides publiques pour l’instant. Mais Bruno Le Maire appelle les parties prenantes de l’agriculture, professionnels, banques, assurances à se mobiliser pour venir en aide aux agriculteurs sinistrés.

Etat des arrêtés de limitation des usages de l'eau
Etat des arrêtés de limitation des usages de l'eau
© DR

Un scénario à la 1976. Après avoir reçu les organisations professionnelles, le 31 mai, le ministre de l’Agriculture ne cachait pas la gravité du sinistre climatique qui frappe l’agriculture et en particulier les éleveurs, dont il estime le coût à plusieurs centaines de millions d’euros.  Mais pas question pour l’instant de faire appel à la solidarité nationale et de renouveler l’impôt sécheresse de triste mémoire. « Il me paraît plus judicieux de faire jouer des mécanismes de solidarité avec les banques, les assurances, la profession, l’Europe », a-t-il déclaré. Pour l’instant l’Etat est appelé à jouer un rôle de facilitateur. Ainsi le ministre a demandé aux préfets de région qu’il a reçus le 30 mai à veiller à la bonne application des assouplissements mis en place sur l’utilisation des jachères, les mesures agro-environnementales et l’ensemble des contraintes administratives pour mobiliser les fourrages disponibles. Bruno Le Maire a également sollicité la Sncf pour assurer le transport des pailles. Une cellule logistique associant la Sncf, Réseau ferré de France, les pouvoirs publics et les professionnels est créée en ce sens au ministère de l’Agriculture.

Lire la suite en page 3 d'Agri79


A voir sur http://www.deux-sevres.chambagri.fr/ un dossier spécial sécheresse.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité