Aller au contenu principal

Bio : de la valeur ajoutée toujours possible

  Novembre est devenu la période par excellence pour découvrir l’agriculture biologique, ses pratiques, ses techniques, en échangeant avec des agriculteurs déjà engagés dans cette certification, ou avec des conseillers spécialisés. Des rendez-vous rendus possibles grâce à l’opération « Le mois de la bio ». Dans la Vienne, 6 visites d’exploitations sont prévues.

Dans la Vienne, l’agriculture biologique représente 10 % de la SAU, indiquent les organisateurs du Mois de la bio.
© Guillaume de Werbier

À ceux qui se demandent comment les produits bio sont valorisés, quelle rémunération on peut en dégager, si les résultats techniques sont probants, ou si ce système est possible sur leurs exploitations, c’est le moment ou jamais de commencer à examiner le programme du Mois de la bio (*). Cette année encore, cet événement professionnel va permettre à des producteurs bio d’ouvrir leurs portes pour montrer comment ils se passent de produits chimiques, quelles techniques de production ils développent, comment ils sélectionnent leurs variétés ou races. Le fil rouge retenu cette année est plus particulièrement l’innovation, la diversification des productions, des modes de commercialisation; mais aussi l’adaptation, que ce soit au contexte de l’inflation actuelle ou à la crise énergétique, explique Mathieu Rullier, président de Vienne Agro Bio. Il s’agira de montrer comment sur les fermes, chacun optimise son système.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Réserves de substitution : tensions et incompréhensions montent d’un cran
Les 29 et 30 octobre, le regroupement redouté à Sainte-Soline s’est déroulé avec de nombreux heurts entre opposants aux réserves…
Publicité