Aller au contenu principal

Fourrages
Base de prix pour négocier les transactions d’ensilage d’herbe ou de foin

Les transactions d’ensilage d’herbe et de foin seront sans doute encore importantes cette année. La chambre d’agriculture propose une méthode de calcul du coût d’achat de ces fourrages à partir d’un prix de parité. Un repère pour un rapport qualité/prix objectif.

Le prix est cependant très dépendant du stade du fourrage.
Le prix est cependant très dépendant du stade du fourrage.
© N. C.

L’objectif pour les éleveurs dans le cadre d’un achat d’herbe sur pied est de reconstituer les stocks suite aux trois dernières années difficiles. L’année 2012, avec un démarrage de pousse de l’herbe difficile, nécessite d’être vigilant et de saisir les opportunités de transactions notamment de proximité. Dans d’autre cas, il s’agit d’achats réguliers de fourrages, notamment de  foin de luzerne, pour compléter une disponibilité structurelle insuffisante au niveau de l’exploitation. Dans ce dernier cas, l’offre et la demande déterminent le plus souvent le niveau du prix. C’est donc un marché parfois spéculatif.
Pour apporter un repère lors des transactions, la chambre d’agriculture propose la méthode permettant d’établir un prix de parité. Le prix de l’herbe récoltée plus ou moins précocement, ensilée ou fanée, est établi à partir du prix de marché d’un mélange d’aliments constitué de paille, de blé et de tourteaux de soja apportant le même nombre d’UF, de PDI et d’encombrements. Il permet ainsi d’évaluer le prix du fourrage en prenant en compte la valeur en UF et matière azotée. Les autres caractéristiques (cellulose, teneur en amidon, minéraux, type de PDI ainsi que la facilité d’emploi) ne sont pas prises en compte. Elles peuvent évidemment influencer le prix lors de la négociation et la décision d’achat.

Lire la suite en page 14 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité