Aller au contenu principal

Rendez-vous
Balade à la Ferme, c'est bientôt !

Le salon qui amène la ruralité au centre de La Rochelle tiendra sa 4ème édition du 8 au 10 septembre, pour la première fois à l'espace Encan de La Rochelle.

© Balade à la Ferme

C’est l’événement de cette rentrée : Balade à la Ferme revient les 8, 9 et 10 septembre à La Rochelle. Cette 4ème édition est toujours un moment important, pour rencontrer et dialoguer avec les citadins. Placé sous le signe de la convivialité, ce salon de l’agriculture départementale ravira petits et grands. Les organisateurs proposeront de nombreuses animations pour tout le monde et des temps forts ponctueront ces trois jours.

 

Les jeunes à l’honneur

La filière de l’enseignement agricole a répondu présent à l’appel et sera là en nombre. Quatre établissements vont faire le déplacement.

Le lycée St-Antoine de Bois y sera « avec au moins un lama et des brebis », promet sa directrice, Michaële Berger. « Nous essaierons de promouvoir ainsi notre filière élevage, mais le stand du lycée mettra en avant toutes nos formations. »

La diversité sera aussi à l’honneur à l’Agrocampus de Saintonge où plusieurs filières vont être directement impliquées dans l’organisation de l’événement. « Nous avons rencontré l’association Balade à la Ferme en début d’année pour voir ce que nous pourrions faire ensemble », révèle la directrice, Myriam Huet. Un travail pour valoriser les différents pôles de compétences a été mené. Ainsi, « nous avons une équipe en aménagement paysager qui va s’occuper du ring d’élevage ». L’exploitation maraîchère du Petit Chadignac sera présente au sein du marché de producteurs avec sa directrice, Clotile Plantureux, et quelques jeunes. En agriculture, ce seront les simulateurs, installés sur le stand, qui permettront de valoriser un aspect ‘‘technologique’’ qui sera aussi mis en avant avec le pilotage de drones, présenté par des BTS Gemeau. « Pour les filières viticulture et eau, on verra la prochaine fois », glisse Myriam Huet. Par ailleurs, quelques élèves de première et terminale des lycées Desclaude et Chadignac accompagneront les jeunes des écoles de La Rochelle dans leur découverte du salon.

La MFR de St-Germain-de-Marencennes sera aussi de la partie avec un stand présentant les formations, annonce son directeur Franck Devort. « En général, ce n’est pas la période pour le recrutement, mais c’est l’occasion de revoir des anciens élèves, des maîtres de stage qu’on connaît bien... Cela permet de renouer le contact, ce qui est important, et de répondre aux questions s’il y en a. » Les formateurs seront présents sur les trois jours, mais ils ne seront pas seuls. « Nos vingt-cinq élèves de seconde seront sur le pont tout le vendredi », indique Franck Devort, « soit pour donner un coup de main aux éleveurs, soit pour encadrer les groupes d’enfants d’écoles primaires et faire visiter le salon. »

Enfin, le Campus de l’alimentation Enilia-Ensmic devrait être présent sur deux stands, l’un dédié aux formations et l’autre à la meunerie. Le calendrier, avec la proximité de la rentrée, ne rend pas la mobilisation des jeunes facile, explique Marie-Pierre Gousset, « mais on va essayer d’en solliciter quelques-uns, quelques apprentis pour la partie meunerie par exemple. » À l’aide d’un mini-moulin, de fours, de petites manipulations simples mais aussi de vidéos, « le but du jeu sera de montrer le parcours du blé jusqu’à la panification ».

L’élevage au contact du grand public

Les précédentes éditions avaient été le théâtre de concours de races et de pointage ; rien de tout cela cette fois-ci, la configuration des lieux ne le permettant pas. Quelques caprins, ovins et équins feront le déplacement ; des bovins aussi, apportés par des syndicats d’éleveurs comme le Seurbli 17 (limousines). « Nous allons emmener une dizaine d’animaux, ainsi qu’une Normande, pour promouvoir l’élevage », annonce le président Florent Soleau. « Nous serons deux élevages, avec cinq animaux présents », annonce de son côté Matthieu Turgné, président du Syndicat Prim’Holstein 17. Devraient également être de la partie les races Blonde d’Aquitaine, Bazadaise, Maraîchine, Brune... Le but de la présence de ces quelques représentants de l’élevage départemental sera le contact avec le grand public. « Il nous est reproché de ne pas trop communiquer, c’est l’occasion de faire le nécessaire », estime Matthieu Turgné. « Après, il faut que les gens soient réceptifs... »

Les filières végétales seront de la partie

Plaine d’Aunis oblige, la filière céréalière sera particulièrement bien représentée avec des acteurs allant de l’amont (l’interprofession des semences et plants Semae) à l’aval (l’opérateur portuaire Sica Atlantique par exemple), en passant par les coopératives (Fédération des coops 17). L’arboriculture et le maraîchage bénéficieront de la présence d’Interfel (interprofession fruits et légumes frais), avec sur place un cuisinier élaborant des recettes de saison. Les pommes seront d’ailleurs mises en avant avec Les Croqueurs de pommes et leur conservatoire des variétés anciennes, qui seront présents aux côtés de l’ANPP (Association nationale pommes poires), de la Sica Charentaise Fruitière et de la Chambre d’agriculture. Enfin, les filières viticulture et arboriculture seront présentes via la participation de l’Agrocampus de Saintonge.

En bref

> Circuits courts : un marché de producteurs
Plusieurs producteurs en circuits courts seront présents au sein du marché fermier ; il y aura également un stand « Bienvenue à la Ferme » animé par Laurine Garrigues, représentant la quarantaine de producteurs adhérant à l’association dans le département. « Nous aurons un stand avec les magasins de producteurs », explique-t-elle. « Il y aura un séjour en Deux-Sèvres à gagner, mais aussi des paniers garnis, des goodies... »

> Environnement : la question de l’eau sur la table
Le salon accueillera un stand Re-Sources commun entre Eau17, l’EPTB Charente et la Communauté d’agglomération de La Rochelle. Rencontres, événements, jeux et animations doivent permettre de sensibiliser, durant tout le week-end, le public à la question de l’eau, à expliquer son cycle et à présenter les actions mises en œuvre pour la préserver.

> Accès : un pass mobilités spécial pour le week-end
Afin de faciliter l’accès à l’Encan, un pass numérique « Balade à la Ferme » a été mis en place par le réseau de transports en commun de l’agglomération de La Rochelle. Pour un coût de 5 €, il permet de se déplacer pendant 48h en bus et en vélo et d’utiliser les parkings relais de l’agglomération. À retrouver sur l’application Yélo.

> Conférence : rendez-vous vendredi à 10h à l’auditorium
La conférence « Et si la société décidait pour les agriculteurs ? », animée par Jean-Paul Hébrard, réunira Sébastien Windsor, président des Chambres d’agriculture France, Jérémy Decerle, député européen, le sociologue François Purseigle, la vice-présidente du Département Françoise de Roffignac, l’agricultrice de Virson Muriel Penon et le maire de La Rochelle Jean-François Fountaine pour parler des attentes sociétales et de leurs conséquences sur le monde agricole.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

À Clavé, en Gâtine, cédants et repreneurs sont réunis sur l'exploitation de polyculture-élevage.
De gauche à droite : Olivier et Thierry Parent, Daniel et Valentin Nivault et François Agneray.
À 50 ans, il cède son exploitation et installe deux jeunes

À Clavé, Olivier Parent, 50 ans, a fait le choix de cesser son activité d'agriculteur après le départ à la retraite de son…

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laetitia Desclaux est installée à Orches.
" Plus qu'un travail, une véritable passion "
Laëtitia Desclaux est installée depuis mai 2023 à Orches. Elle partage son expérience de jeune installée. Entrée dans le monde du…
Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité