Aller au contenu principal

Aviculture

Les principaux industriels de la filière avicole ont déposé le 5 juillet une « offre coordonnée » pour la reprise du groupe volailler Doux.

Le 5 juillet peu avant 18 heures, les principaux industriels de la filière avicole ont déposé une « offre coordonnée » pour la reprise du groupe volailler Doux en redressement judiciaire. Les principaux industriels de la filière en font partie : Terrena, Triskalia pour les coopératives, Duc, LDC pour les sociétés privées, Glon-Sanders, filiale de Sofiprotéol avec sa branche aliments du bétail et aviculture. Dans le cas d'une acceptation du plan coordonné, « chacun prendra ses responsabilités de gestion » expliquait Philippe Tillous-Borde, conseiller du président de Sofiprotéol. « Il ne s'agit pas d'un consortium au sens d'une holding mais d'une offre coordonnée » insistait Philippe Tillous-Borde. Mais « cette offre est structurante » pour la filière qui doit réduire son déficit commercial correspondant à 42 % de la consommation. L'administrateur judiciaire Maître Régis Valiot évoquait, en fin de soirée, pas moins de sept offres de reprises. Et de citer, surprise, des offres émanant d'entreprises participant à celle menée par Sofiprotéol. LDC, Tilly-Sabco et Terrena sont sur une liste où figurent aussi Daviet, Cavac Ciab, Financière Turenne Lafayette, LDC, Sofiprotéol, Tilly-Sabco et Terrena. Explication : « l'offre coordonnée » de Sofiprotéol est surtout une « coordination d'offres » qui, pour indivisible qu'elle soit, n'empêche pas que certains membres puissent faire leur propre proposition à l'administrateur judiciaire pour s'assurer l'attribution de tel ou tel actif. Peu après cette annonce, le ministère du redressement productif, dirigé par Arnaud Montebourg, faisait savoir que « aujourd'hui, le compte n'y est pas dans les offres qu'on a, de manière générale ». « Nous demandons aux repreneurs potentiels d'améliorer leur offre », poursuivait-on de même source.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Timothée Goudeau, non issu du milieu agricole, est actuellement en parrainage sur une ferme bovine à Boisragon.
Pâturage tournant et ACS : Timothée raisonne son projet

À Boisragon, l'apprenti Timothée Goudeau se prépare à reprendre la ferme de bovins allaitants de Philippe Juin, qui part à la…

Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
En attendant l'arrivée des pigeons début septembre, Kenny Violette aménage pour mécaniser au maximum la production.
S'installer en pigeons : un projet sécurisant et familial

Kenny Violette va relancer un élevage de pigeons à Gourgé à la fin de l'été. Un projet qui lui permet d'assouvir son rêve d'…

Publicité