Aller au contenu principal

Assurance récolte : attention à bien choisir un interlocuteur

Pour ouvrir droit aux indemnisations, y compris celles de l’État, il sera obligatoire à partir du 1er janvier d’avoir un « interlocuteur agréé ». Y compris pour les agriculteurs qui choisissent ou n’ont pas la possibilité de s’assurer. Sous peine de perdre accès à la solidarité nationale.

Le nouveau dispositif d’assurance récolte sera mis en place au 1er janvier 2023. La FNSEA 16 a organisé le 13 décembre un webinaire pour présenter la réforme qui repose sur la solidarité nationale et le partage du risque entre l’État, les agriculteurs et les entreprises d’assurance selon trois niveaux de couverture des pertes. Un point sur lequel les agriculteurs doivent être vigilants, c’est d’être bien connu d’un « réseau d’interlocuteurs agréés », quelle que soit leur production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Une semaine pour trouver son orientation en Mfr
Les élèves de 3ème et 2nde générale et technologique des MFR du Poitou sont invités à participer à la semaine de l’orientation,…
Depuis Ligugé, il tourne les essences locales
 Parmi les artisans à s’être installés dans les Usines, à Ligugé, il y a notamment David Grimaldi. Derrière ce grand gaillard à…
C’est avec ses tableaux qu’il écrit
Il est peintre, plasticien et amoureux de toutes les formes d’art depuis son enfance. Ses créations ont été exposées et se…
Ambiance Terre : la prochaine édition sera en septembre 2024
Les partenaires du premier salon de l’agriculture des Deux-Sèvres se sont retrouvés pour l’AG d’ambiance Terre le 25 janvier à…
Les Charentes vont accueillir la session nationale des JA viticoles
Les Jeunes Agriculteurs 16 et 17 accueilleront leurs homologues des autres régions viticoles du 31 janvier au 2 février pour leur…
À Melle, une transformation de la viande sÔ locale
Installée en 2014, Claire Bastien a développé la vente directe de ses animaux. Avec une particularité : elle prend en charge la…
Publicité