Aller au contenu principal

Caprin
Agrial veut des installations viables et vivables

Leader du fromage de chèvre avec sa marque Soignon, Agrial cherche à développer ses effectifs caprins, augurant des perspectives prometteuses pour la filière. La coopérative avait invité, le 15 novembre, des candidats potentiels à l’activité caprine.  

Noémie Bailly et Anthony Maupoint (à gauche), ont repris l’exploitation de Patrice Ayrault (à droite), soutenus par l’accompagnement de la laiterie Agrial. Ici avec Mathieu Morand, conseiller alimentation, et Mickaël Lamy, président caprin d’Agrial.
© MG

L’Earl de la tradition, au Beugnon-Thireuil, avec ses deux chefs d’exploitation récemment installés en production caprine, était le lieu du rendez-vous pour la réunion d’information d’Agrial, le 15 novembre. La coopérative laitière a fixé quatre rendez-vous sur son territoire du grand Ouest à destination des porteurs de projet, des élèves des cursus agricoles et des organismes financeurs, pour expliquer son accompagnement à l’installation.

Agrial comptabilise en moyenne 40 installations caprines par an, dont la moitié en création d’ateliers, pour un total de 600 adhérents. Le plan caprin proposé aux nouveaux installés, destiné à encourager les vocations, couvre le financement du cheptel, une prime d’achat de reproducteurs issus du schéma génétique, une aide financière pendant trois ans et un prix de base garanti pendant cinq ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité