Aller au contenu principal

400 €/t : le nouveau seuil pivot du prix du blé

Ces dernières semaines, le prix de la tonne de blé n’a cessé d’augmenter. A Rouen, le seuil de 400 €/t a été franchi le 22 avril dernier. Mais après s’être stabilisé plusieurs jours autour de 396 €, le cours a rebondi le 12 mai dernier, dès la publication du nouveau rapport du ministère de l’Agriculture américain (USDA).

© Réussir

Ces prix records n’enchantent, ni les producteurs, ni les pays importateurs. Ils relatent avant tout le niveau d’inquiétude dans lequel sont plongées les places de marché et leurs opérateurs. Mais les sujets de préoccupation ne manquent pas : prix des intrants, guerre en Ukraine, parité euro-dollar et dernier en lice, les conditions climatiques. Météo et coûts de productionLa France accuse, selon les régions, un déficit hydrique de 20 % à 50 % depuis plusieurs mois. Sans précipitations, une accélération de la fin du cycle végétatif des céréales d’hiver compromettrait les rendements à venir et, par conséquent, les résultats économiques des céréaliers. Or leurs charges ont entre-temps fortement augmenté. Le 2 mai dernier, le potentiel de production était encore très prometteur. Selon Céréob’s, l’outil de FranceAgriMer qui note les conditions de croissance des céréales, celles du blé étaient bonnes ou très bonnes à 89 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Les convois agricoles et les règles de la route
À l’heure de la récolte, les engins, moissonneuses, tracteurs et remorques de grains ou de paille, presse à balles rondes,…
Publicité