Aller au contenu principal

« 2/3 des Français ne sont pas réfractaires à consommer du lapin »

Face à une consommation en baisse, les acteurs de la filière cunicole n’ont d’autre choix que de faire preuve de pertinence. Loeul et Piriot, leader européen de la viande de lapin, a revu sa stratégie commerciale.

Matthieu Loeul, directeur commercial, a fait de la montée en gamme de ses produits un axe de développement. Mais l’augmentation des ventes passe aussi par une meilleure visibilité, dans les rayons des supermarchés mais aussi dans la restauration hors domicile.
Matthieu Loeul, directeur commercial, a fait de la montée en gamme de ses produits un axe de développement. Mais l’augmentation des ventes passe aussi par une meilleure visibilité, dans les rayons des supermarchés mais aussi dans la restauration hors domicile.
© Loeul et Piriot

«L’essor de la famille lapin passera aussi par nous ». Derrière ce « nous » se trouve l’entreprise familiale Loeul et Piriot, leader de la viande de lapin. Conscient de la responsabilité qui est la sienne à l’égard des acteurs qui composent la filière cunicole, mais également convaincu, dans le petit monde qui est le sien, que l’avenir n’appartiendra qu’à ceux qui se retroussent les manches, Loeul et Pirot, il y a un an déjà, a fait un travail de fond pour repositionner sa marque.

« 2/3 des Français ne sont pas réfractaires à la consommation de lapin. La moitié de ces consommateurs potentiels en achètent deux à trois fois par an. L’autre moitié en consomme chez des amis ou hors domicile. Cette réalité est pour nous une bonne nouvelle. Notre développement est donc conditionné à notre capacité à travailler l’offre, le visuel et notre visibilité en magasin », avance Matthieu Loeul, directeur commercial.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité