Aller au contenu principal

14 000 agneaux phénotypés sur leur vigueur

Les nouveaux réseaux de communication basse puissance ouvrent de nouvelles voies en agriculture. Cette révolution rend plus accessible les sondes capacitives. Focus sur la sonde Drill and drop Sentek associée au transmetteur de données via réseau Sigfox.

Les sondes de 60 cm sont composées d’un chapelet de condensateurs qui mesurent de façon immédiate et en continu l’humidité du sol avec 6 capteurs répartis tous les 10 cm dans la sonde.
Les sondes de 60 cm sont composées d’un chapelet de condensateurs qui mesurent de façon immédiate et en continu l’humidité du sol avec 6 capteurs répartis tous les 10 cm dans la sonde.
© D.B.

L’efficacité des sondes capacitives n’est plus à prouver. Cet outil d’aide à la décision est devenu un partenaire privilégié pour les irrigants. Mesurant le volume hydrique dans la terre, par envoi d’un courant diélectrique dans un volume de sol qui l’entoure pour en évaluer le taux d’humidité, elles diffèrent des sondes tensiométriques qui mesurent sa tension en eau.

La sonde capacitive Drill and drop Sentek a été choisie par la chambre d’agriculture des Pays de la Loire et est utilisée par le conseiller en irrigation Éric Faure en Vendée depuis plus de 6 ans. L’installation a récemment été déployée dans la Sarthe au stade 4-5 feuilles du maïs avec une dizaine de sondes installées pour 2018. Elle effectue en direct et en continu les relevés via ses capteurs répartis tous les 10 cm (différents modèles existent entre 10 et 120 cm, la plus polyvalente étant la sonde de 60 cm avec 6 capteurs).

Avec cet outil, l’irrigant décide au mieux quand démarrer ou arrêter le tour d’eau sur ses parcelles. Il peut également aider à ajuster en cours de végétation la quantité à apporter par passage (lien texture, stade de la plante, état d’humidité des horizons).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Publicité