Aller au contenu principal

Énergie
Un « plan de résilience » français en construction

Beaucoup de mesures du futur plan de résilience en sont encore « à un stade exploratoire ». D’autres sont liées aux décisions européennes attendues pour le 21 mars.  

© L'Avenir Aquitain

Lors de son discours d’inauguration du Salon de l’agriculture le 26 février, Emmanuel Macron a annoncé vouloir « bâtir un plan de résilience pour sécuriser nos intrants, pour construire au maximum des boucliers en termes de coûts et apporter des réponses dans la durée ». Ce plan, précisait alors l’Élysée, comportera « des réponses de court et moyen terme permettant de sécuriser au maximum les revenus, mais également l’approvisionnement en énergie et en intrants. Il sera préparé en collaboration avec les filières et les interprofessions agricoles ».

L’annonce a été bien accueillie par le syndicat majoritaire. « Les leçons de l’embargo de 2014 ont été retenues. Les hausses sont insupportables, mais le ministre comme le président en ont pris conscience », a salué Christiane Lambert, la présidente de la Fnsea.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
Publicité