Aller au contenu principal

Lait de vache
Pour un prix en adéquation avec la réalité de marché

Afin d’atteindre un prix moyen de 346€/1000 l sur l’année 2013, la Fnsea Poitou-Charentes a calculé le niveau de prix du lait que les producteurs sont en droit d’attendre pour les 4 derniers mois de l’année.

La Fnsea Poitou-Charentes a mis au point un observatoire des prix payés aux producteurs qui permet, à la fois, à chaque éleveur de comparer le prix du lait payé par sa laiterie et celui payé par les autres entreprises de la région (voir tableau ci-contre) mais aussi de calculer le prix du lait attendu sur les quatre derniers mois de l’année, compte tenu des indicateurs de marchés (voir tableau ci-contre).
Pour la région, « le prix de base moyen sur l’année 2013 de chacune des entreprises devra se situer à 346€/1 000 l compte tenu des indicateurs de marché publiés par le Cniel », indique Christophe Limoges, président de la section lait de vache de la  Fnsea Poitou-Charentes. « Cette valeur n’est pas un prix politique, il est le reflet du contexte économique actuel », ajoute-t-il.
Pour la région, les prix que les producteurs sont en droit d’attendre de leurs entreprises pour les quatre derniers mois de l’année sont renseignés dans le tableau ci-dessus. Il sera possible grâce à cet outil de vérifier à l’heure du bilan de fin d’année, si les entreprises respectent ces revendications. 
La conjoncture est très positive depuis l’été et restera au vert jusqu’à la fin de l’année. La valorisation “beurre poudre” en témoigne puisque celle de septembre s’établit à 415,70 €/1 000 l et celle du dernier trimestre  2013 à 401,44 €/1 000 l. Aussi, « les entreprises ont la capacité à atteindre nos revendications de prix », souligne Christophe Limoges. Celui-ci exhorte « chaque éleveur à demander des comptes à sa laiterie ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité