Aller au contenu principal

Lundi vert: 5 Mt de CO2 seraient évitées par une journée végétarienne hebdomadaire

© Philippe Wall

Le 28 septembre marque la deuxième campagne du "Lundi vert", cette initiative visant à inciter les consommateurs à manger végétarien durant une journée au nom de la lutte contre le réchauffement. Car une baisse de 15% de la consommation française de viande et de poisson, c’est-à-dire l’équivalent d’une journée végétarienne par semaine, permettrait d'après les données de l'Ademe de réduire les émissions «d’environ 5 millions de tonnes de CO2eq, soit une baisse de plus de 5% des émissions de l’alimentation».

L’initiative avait été lancée en 2019 par deux chercheurs: Laurent Bègue-Shankland (CNRS) et Nicolas Treich (Inrae). Sa spécificité, comme le précisent les organisateurs, est de réunir «une campagne de changement alimentaire à un protocole de recherche impliquant des universitaires et chercheurs». Un premier article, publié en 2019, s’est notamment penché sur les profils démographiques et l’implication des volontaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
Publicité