Aller au contenu principal

Cultures
Les semis, à la faveur de l’automne

Dans la douceur de l’automne, les semis se sont déroulés dans des conditions idéales. Après une année culturale 2022 éprouvante, les agriculteurs gardent prudemment un œil dans le rétro et l’autre sur la future Pac.  

La sole du triptyque colza-blés-orge est en légère augmentation cette année. Les variétés rustiques sont de plus en plus plébiscitées.
© Réussir

Une petite semaine d’avance par rapport à 2021 : d’après la couleur des champs et FranceAgriMer, les semis d’automne sont allés bon train cette année. Au 14 novembre, la totalité des surfaces d’orges et de blés tendres du Poitou-Charentes étaient semées, 90 % des blés étaient levés (contre 60 % un an plus tôt) et 7 % des orges étaient en début tallage (contre aucuns en N-1).

« Les semis de céréales ont bénéficié de conditions très favorables, commente Éric Baraton, conseiller grandes cultures de la CIA 17-79. Les deux vagues de chantiers, vers la mi puis la fin octobre, ont été suivies de douceur et d’humidité, des conditions idéales pour une implantation rapide des espèces ». Conditions idéales aussi pour les pucerons et les adventices, d’autant plus présentes que les semis ont démarré très rapidement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité