Aller au contenu principal

Les marchés des producteurs de pays prêts pour le pass sanitaire

Il reste une quinzaine de marchés des producteurs de pays avant la conclusion de la saison. Les partenaires ont dû s’adapter en urgence aux nouvelles règles sanitaires.

Christian Daniau, président de la Chambre d’agriculture, et Cécile Vidal, présidente de la commission Coordination des territoires.
Christian Daniau, président de la Chambre d’agriculture, et Cécile Vidal, présidente de la commission Coordination des territoires.
© A.V.

Malgré les règles sanitaires sans cesse changeantes et des heures de couvre-feu également volatiles au mois de juin, les organisateurs des marchés des producteurs de pays (MPP) ont su s’adapter. Cette fois, c’est pour le pass sanitaire que les partenaires ont dû changer leur fusil d’épaule. « Depuis le 1er août, nous avons de nouvelles règles : la mise en place du pass sanitaire sur les MPP », résume Cécile Vidal, présidente de la commission Coordination des territoires à la Chambre d’agriculture de la Charente. Bien qu’organisés en plein air, les MPP cumulent la partie marché avec un espace de restauration et des animations. Ce qui les soumet aux mêmes règles d’accueil que les restaurants.

L’exercice était loin d’être simple. Les MPP sont le fruit d’un partenariat entre la Chambre d’agriculture, les producteurs et les communes (généralement le maire et une association locale). Or, ce sont ces dernières qui assurent l’organisation sur place.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Six acteurs agricoles demandent à l'Etat de garantir la sécurité des biens et des personnes
En amont de la mobilisation programmée le 15 janvier à Mauzé par le collectif Bassines Non Merci, la Fnsea79, JA79, la chambre d'…
Publicité