Aller au contenu principal

Fermier au milieu de la guerre, mais toujours optimiste

Alors que la troisième semaine de guerre débute en Ukraine, la population des zones non attaquées vit entre poursuite du quotidien et craintes. À 3h de Kiev, Roman Gorobets continue ainsi d’exploiter ses terres.

Roman Gorobets, et son frère Andrii entendent rester sur leurs terres. 
© Roman Gorobet

Je suis agriculteur, oui...» Mais Roman Gorobets préfère être présenté comme le gérant de ses terres. Car cet Ukrainien, à la tête de la Ferme Astra avec son frère, Andrii, exploite en effet une exploitation agricole de 2200 ha, qui emploie 50 personnes, en majorité des saisonniers, dans la région de Poltava. Pas grand-chose à voir avec les exploitations françaises, mais une taille selon lui pas si importante que cela, en Ukraine. «C’est une exploitation moyenne- grande» ajoute-t-il. Les céréales qu’il produit sont en grande majorité destinées à l’export, mais une partie est commercialisée en circuits courts, notamment comme aliments du bétail. Roman Gorobets produit également quelques légumes et des semences pour Maïsadour. «Avec mon frère, nous avons adopté une stratégie d’autonomie: nous stockons tout sur place: les intrants, le fuel, notre production» détaille l’agriculteur quand on lui demande l’impact de la guerre sur son activité, qui au final, n’est pas trop perturbée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
Publicité