Aller au contenu principal

Pac
Déclarer 2022 et se préparer à 2023

La télédéclaration Pac a débuté vendredi 1er avril. Peu de changements sont à noter mais des outils et personnes ressources sont à la disposition des agriculteurs pour les aider : centres de gestion, pôles syndicaux… et le supplément InfoPac livré avec l'édition du 8 avril d’Agri79, La Vie Charentaise, L'Agriculteur Charentais et la Vienne Rurale.

La Fnsea a organisé trois sessions en février et mars pour préparer les agriculteurs à la Pac 2023.
© Ch. Poitau

Tout l’enjeu est, en fait, de commencer à réfléchir à la Pac 2023, ses fameux écorégimes et nouvelles BCAE (bonnes conditions agricoles et environnementales qui conditionnent l’accès aux aides Pac), ainsi que ses glissements budgétaires. En ce sens, des rubriques « Ce qui change en 2023 » jalonnent l’InfoPac pour alerter chacun sur les modifications annoncées.

Dans la future Pac par exemple, je pourrais obtenir des aides sur les légumineuses qui compenseraient la diminution de la prime brebis"

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
Publicité