Aller au contenu principal

Bien choisir son semoir pour ses vignes

 La fédération des Cuma des Charentes a organisé une après-midi technique sur les semis dans les vignes, à Sigogne. Trois semoirs directs à disques et/ou à dents étaient en démonstration.

Le Green Manager de Güttler se compose de trois outils qui peuvent s’utiliser et se monter indépendamment.
© Alexandre Veschini

Les couverts végétaux font leur retour dans les vignes, et pour présenter le travail et les équipements en semis direct, une vingtaine de viticulteurs a répondu au rendez-vous organisé par la fédération des Cuma des Charentes à Sigogne. Nicolas Figeac, conseiller Agroéquipement de la structure a précisé que le site se trouvait sur le bassin de Coulonge-Saint-Hippolyte, particulièrement sensible sur la question de la qualité de l'eau. « Le couvert permet notamment de couvrir les sols sur les périodes hivernales et idéalement. Ça, c'est pour l'aspect environnemental. Les viticulteurs qui l’ont mis en place me disent y voir deux intérêts : d’abord, pour améliorer la portance et faciliter le passage de l'outil derrière ; ensuite, pour apporter des éléments dans le sol pour limiter les apports en engrais derrière. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité